Le plantain, l’ami des randonneurs !

Le plantain, l’ami des randonneurs !

Que ce soit le plantain lancéolé (plantago lanceolata) aux feuilles en forme de fer de lance, , ou le plantain majeur (plantago major) aux feuilles plus arrondies, cette plante sauvage est très répandue dans nos pelouses et prairies. Elle est d’apparence modeste mais possède de multiples propriétés très intéressantes.

  • Noms botaniques : plantago major, plantago lanceolata, famille des plantaginacées
  • Noms communs : plantain majeur, grand plantain (plantago major) ; plantain lancéolé (plantago lanceolata)

 

Quelles sont ses principales vertus médicinales ?

  • Le plantain contient essentiellement des mucilages, ainsi que des flavonoïdes, des tanins, des minéraux (beaucoup de calcium), des protéines complètes, de la bétacarotène et de la vitamine C ce qui lui confère des propriétés émollientes (assouplit et adoucit), anti-inflammatoires et anti-bactériennes. Il contient également des vitamines du groupe B (intéressante pour les troubles du système nerveux) et de la vitamine A (bon pour la peau).
  • La plante est principalement utilisée pour les affections des voies respiratoires et les affections de la peau et des muqueuses.

 

Quand et comment le cueillir ?

  • Le plantain peut être récolté 10 mois sur 12, mais la meilleure période est le printemps. A l’aide d’un ciseau, coupez feuilles, tiges et fleurs.

 

Comment l’utiliser ?*

  • Il est préférable d’utiliser la plante fraiche (feuilles, tiges, graines, racines), mais elle peut être utilisée également séchée ou en teinture mère.

 

En usage interne

Si vous souffrez d’inflammations des voies respiratoires (rhume, bronchite, sinusite)

  • Préparez une infusion-décoction de plantain avec une poignée de plante fraiche ou 2 à 3 cuillérées de plantes sèches dans un litre d’eau froide. Portez à ébullition puis laissez bouillir 1 minute (5 à 6 minutes pour la décoction pour une action renforcée). Laissez infuser 10 à 15 minutes. Buvez deux à quatre tasses par jour jusqu’à disparition des symptômes.
  • La teinture alcoolique étant longue à préparer, vous pouvez la trouver en pharmacie ou en boutique bio. Mettre 30 gouttes dans un verre d’eau. Buvez deux à quatre tasses par jour jusqu’à disparition des symptômes.

 

En usage externe

En cas d’inflammations de la peau (piqûres d’insectes ou d’orties, plaies, brûlures..) ou des muqueuses (bouche, pharynx)

  • Préparez une macération. Faites tremper 1,5 g de parties aériennes séchées dans 150 ml d’eau froide durant deux heures en remuant régulièrement. Filtrer et utiliser en gargarismes pour l’inflammation de la bouche et du pharynx. Appliquer en cataplasme directement sur les inflammations de la peau.
  • Broyer des feuilles fraiches préalablement lavées pour en extraire le jus et appliquez directement en cataplasme sur les inflammations cutanées.
    Répétez si nécessaire.

 

Usage culinaire

  • Vous pouvez consommer le plantain en potage, comme pour les orties, ou en salade (utiliser les jeunes feuilles en mélange avec une autre salade). Bien laver avant utilisation.

 

Contre-indications

  • En usage externe, aucune contre-indications.
  • En usage interne, par mesure de précaution, la femme enceinte ne doit pas l’utiliser car elle peut avoir un effet tonique sur l’utérus.

 

 

*Vous devez demander l’avis de votre médecin ou pharmacien avant d’utiliser les plantes médicinales, notamment en cas de prises de médicaments, de maladies déclarées ou de troubles persistants.

2016-03-18T13:06:34+01:00mardi 1 décembre 2015|Cueillette sauvage|0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

odio lectus in commodo dapibus pulvinar ut ut