Evacuer le stress du quotidien

Evacuer le stress du quotidien

Les petits tracas du quotidien peuvent vite nous envahir. Si nous n’y prêtons pas attention, ils font vite place au stress. Nous devenons tendus, notre respiration devient superficielle, nous sommes fatigués et irritables. Il existe de nombreuses manières d’y remédier, la pensée positive lorsqu’elle est à notre portée, l’activité physique, les activités ou divertissements de tout ordre, les plantes, mais aussi tout simplement…

Quelques petits  exercices quotidiens de relaxation, à pratiquer chez soi ou à n’importe quel moment de la journée, peuvent nous permettre de faire le vide et retrouver calme et sérénité. Simples et faciles à pratiquer, accessibles à tous, ils prennent très peu de temps. Autant de raisons de se poser un peu…

Réapprendre à bien respirer

Le stress engendre chez la plupart d’entre nous, un manque d’oxygénation du fait que nous respirons inconsciemment de façon superficielle. C’est ce que nous appelons la respiration thoracique car nous ne remplissons qu’en partie nos poumons en soulevant uniquement la cage thoracique. Pour retrouver une pleine respiration, il faut réintroduire la respiration  ventrale ou abdominale. Elle augmente l’apport en oxygène dans les poumons ce qui permet une meilleure oxygénation des cellules et améliore ainsi le fonctionnement de tout notre organisme. Nous nous sentons mieux, nous sommes moins stressés.

« Commencer par poser une main sur le ventre, l’autre au niveau du thorax. A l’inspiration, on gonfle le ventre et à l’expiration on le rentre. Le thorax ne doit quasiment pas être mobilisé. Accentuer le mouvement en lui donnant plus d’amplitude peut faciliter la pratique de l’exercice. La respiration ventrale ou abdominale est maintenant en place ! Effectuer 3 à 4 inspirations profondes à la fois, pas plus car l’apport supplémentaire d’oxygène peut provoquer une sensation de malaise. »

« Dans un second temps enchaîner la respiration ventrale et thoracique. Effectuer une inspiration en soulevant l’abdomen puis le thorax, puis une expiration, en rentrant le thorax puis l’abdomen, ceci 4 fois de suite.» Les épaules ne doivent pas se soulever.

Penser régulièrement à pratiquer cette respiration complète.

Evacuer le négatif

Il s’agit de visualiser les émotions négatives pour mieux les évacuer.

« Fermer les yeux et imaginer symboliquement tout le négatif, toutes les tensions inutiles s’évacuer de votre corps à chaque expiration. Choisir une image pour concrétiser l’exercice comme de la fumée qui s’échapperait ou encore une éponge gorgée d’eau qui se comprimerait. A chacun de trouver sa métaphore ! »

Ouvrir les épaules

On va chercher à favoriser une posture verticale, le dos bien droit, qui favorise l’ouverture.

«En position debout ou assise, inspirer profondément en ouvrant grand votre cage thoracique et en étirant les épaules en arrière, puis expirer lentement en les laissant descendre. »

S’étirer

Il s’agit de se dynamiser comme lors du réveil.

« Entrecroiser vos mains et monter les paumes vers le ciel dans une inspiration, tout votre corps s’étirant dans sa verticalité. Puis dans une longue expiration, redescendre tête vers le sol, jusqu’à enrouler votre dos. »

Somatiser le positif

« Fermer les yeux et se relier à une situation, une image, un mot ou un son positif qui vous donne confiance (ex. vous êtes allongé sur le sable et vous entendez le bruit des vagues. Vous respirez l’air de la mer. Vous vous sentez bien…). En évoquant cette représentation agréable, accueillir symboliquement le positif dans votre corps à chaque inspiration et le diffuser dans chaque zone à chaque expiration, comme si vous chargiez tout votre corps de positif. »

 

2018-07-20T22:36:09+02:00mardi 10 janvier 2017|Santé & Bien-être|0 commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

mattis efficitur. Praesent risus. non Donec velit, id dolor ut