Les compléments alimentaires

Les compléments alimentaires

Nous sommes de plus en plus nombreux à prendre des compléments alimentaires régulièrement ou de façon occasionnelle soit sur recommandation du médecin ou d’un thérapeute, soit de notre propre initiative. Voici quelques informations élémentaires qui permettront d’en faire bon usage.

Qu’est ce qu’un complément alimentaire ?

Comme son nom l’indique, c’est  un complément à l’alimentation. Il se présente sous forme de gélules, de comprimés, de poudre, de liquide.

Il renferme des substances actives (vitamines, minéraux, oméga 3, prébiotiques et/ou probiotiques, extraits végétaux et animaux…), naturellement présentes dans l’alimentation,  plus concentrées que dans celle-ci,  à des doses restant très modérées, ainsi que de très nombreux autres composants.

Quand doit-on en prendre ?

Avant toute prise de compléments alimentaires, commençons par nous demander si les aliments que nous absorbons quotidiennement sont de bonne qualité (biologique et le plus frais possible), suffisamment variés et nos repas équilibrés. Ainsi nous  devrions fournir à notre organisme tous les nutriments dont il a besoin et le recours aux compléments alimentaires ne devrait pas être nécessaire. Cette démarche demande une vraie prise de conscience de l’importance de l’alimentation sur notre état de santé. Il est indispensable de bien connaître ses propres besoins ainsi que la valeur nutritive de chaque catégorie d’aliments. Par exemple, une alimentation biologique garantissant un apport supérieur en vitamines et minéraux, moins contaminée par les engrais et pesticides, pourra éviter ou diminuer le recours aux compléments alimentaires souvent coûteux pour supplémenter des aliments devenus pauvres en nutriments  qui créent de véritables carences.  Les éléments nutritifs de l’alimentation ont en plus l’avantage d’être apportés à des doses physiologiques et mieux assimilés par notre organisme.

Le recours aux compléments alimentaires intervient donc après s’être assuré que notre alimentation est saine, variée et équilibrée.

Il peut cependant s’avérer que, durant certaines périodes de la vie, croissance de l’enfant, femmes enceintes ou allaitantes, ménopause, personnes âgées, sports intensifs, convalescence, épuisement physique ….. notre alimentation, même saine, ne suffit pas à combler des besoins accrus en certains nutriments. Par exemple, en période d’examen on peut prendre du ginseng, de la vitamine C et du magnésium pour soutenir l’organisme face au stress et à la fatigue.

Dans ces différentes situations, le complément alimentaire est un bon soutien à l’organisme.

Comment utiliser le complément alimentaire ?

Pour ceux qui pratiquent « l’auto-complémentation » il est préférable de se procurer des compléments de bonne qualité auprès de laboratoires reconnus, dont la composition est sérieusement contrôlée. Ainsi il faut éviter les commandes de produits sur internet s’ils n’ont pas été recommandés par une personne compétente. Il existe des risques de fraudes réelles avec les risques de toxicité que cela comporte.

Pour le dosage, suivre les recommandations du médecin ou du thérapeute, à défaut respecter l’AJR  ou « Apport Journalier Recommandé » indiqué sur l’emballage. Les prises se font en général sur des périodes allant  de un à trois mois. Les cures plus longues doivent observer des « pauses thérapeutiques » tous les trois mois par exemple durant un à trois mois afin que l’organisme ne s’habitue pas aux substances qui pourraient de ce fait devenir inactives.

La période de prise est plus efficace aux intersaisons car c’est à ces moments-là que nous en avons le plus besoin.

Il faut être vigilant en cas de prise simultanée de plusieurs compléments alimentaires. Les risques de surdosage de certaines substances ou certaines incompatibilités peuvent exister.

Veillez enfin, devant tout symptôme persistant, à consulter votre médecin afin de ne pas passer à côté d’un trouble plus grave.

Quelques recommandations pour un meilleur usage

Les vitamines liposolubles, A, E et D, seront mieux assimilées si elles sont prises en même temps que des acides gras. Il est donc préférable de les prendre pendant ou en fin de repas si ceux-ci comportent des graisses.

Le fer a des difficultés à être assimilé s’il est placé en présence de thé. En revanche son absorption est facilitée par la vitamine C.

Le zinc a tendance à voir son absorption fortement limitée par les fibres contenues par exemple dans le maïs, les germes de soja…

Le charbon végétal et l’argile (s’ils sont absorbés) sont susceptibles d’absorber les substances prises simultanément. Ils doivent donc être pris à distance des repas, mais surtout éloignés de la prise d’un médicament ou d’un autre complément alimentaire.

Les probiotiques doivent être pris de préférence le matin à jeun. Pour les formes en poudre, les laisser tremper quelques temps dans l’eau (10 à 15 minutes environ) avant de les avaler.

En bref, le complément alimentaire peut réellement aider l’organisme dans certaines situations. Il faut veiller à se procurer des produits de qualité et à savoir bien les utiliser. Ils sont un complément à une bonne hygiène de vie, mais ne saurait en aucun cas la remplacer…

2018-07-20T22:36:10+02:00vendredi 16 septembre 2016|Santé & Bien-être|2 Commentaires

2 Comments

  1. Kerouaz 29 septembre 2016 à 6 h 29 - Répondre

    Pages très agréables à lire et les articles très intéressants..

    • Ouarda 29 septembre 2016 à 12 h 02

      Merci de l’intérêt porté à mes articles.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

libero justo diam Sed massa porta. consectetur dolor. elementum